Quels étangs en Bourgogne ?

Les étangs sont des plans d’eau peu profonds dont on peut contrôler le niveau d’eau. Leur apparence calme et sereine cache en réalité une vie très animée.

Créés pour les besoins de l'homme

La plupart des étangs de Bourgogne ont été créés par l’homme, et notamment par les moines cisterciens, entre le XIIe et le XVIIIe siècle. Ils avaient pour fonction l’alimentation des canaux, la pisciculture, voire la culture après vidange. Ils sont principalement situés en Bresse et en Puisaye.

Un paysage unique

Le paysage végétal de l’étang se caractérise par la présence de ceintures de végétation. De la terre ferme jusqu’à l’eau libre, on observe différents anneaux dominés par un type de plantes. Ce sont d’abord les arbres, saules et aulnes, puis les hautes herbes (carex, roseaux ou scirpes) et enfin les plantes à fleurs (potamots, nénuphars). Les modes de gestion du plan d’eau, vidange estivale ou hivernale, conditionnent une grande diversité de milieux. Ces vidanges, liées aux pratiques traditionnelles d’exploitation, doivent être maintenues.

Un paradis faunistique

La présence d’eau et l’ensoleillement conduisent à une très forte production d’algues et d’herbiers. Ce phénomène, allié à la succession des différents milieux, permet la coexistence de nombreux animaux : oiseaux, batraciens, poissons, insectes.

Etang du Fouget RNTR © Mélanie Paris - CENBEtang de la Noue © Mélanie Paris - CENBGrenouille verte © Samuel Gomez - CENBNénuphar © Mélanie Paris - CENB	Etang du Rousset © Samuel Gomez - CENB

0.1614248752594