Fadet commun (Le)

Coenonympha pamphilus (Linnaeus, 1758)

Classification

  • ClasseInsectes
  • OrdreLepidoptera
  • FamilleNymphalidae
  • GenreCoenonympha
  • Espècepamphilus
  • Nom scientifiqueCoenonympha pamphilus
Données de l'espèce

Cartes, phénologie, nombre de données, etc...

Carte de l'espèce

  • Observations communales (toute période confondue)
  • Blanc : aucune observation signalée
  • Bleu : observations validées
  • Gris : observations en cours de validation
  • Rouge : vos observations
Morphologie

Envergure : 23-33 mm

Le Fadet commun se pose toujours ailes relevées. Le dessous des ailes postérieures est presque uniformément gris avec une rangée de minuscules ocelles submarginaux clairs. Les ailes antérieures, d’un fauve terne, sont frappées d’un ocelle apical pupillé de blanc. Il n’y a aucun risque de confusion au repos, notamment avec le rare Fadet des tourbières, plus grand, même si la teinte générale en vol s’en rapproche. La deuxième génération fournit, dans les stations chaudes, des individus aux teintes grises plus claires, avec des nuances brun fauve, notamment chez les femelles. C’est une espèce de petite taille ne pouvant guère être confondue qu’avec le rare Fadet des tourbières et l’Iphis, et dont la taille le fait parfois passer inaperçu lorsqu'il y a beaucoup d'autres papillons.

Habitat

Le Fadet commun (appelé parfois le Procris) est une espèce euryèce (elle supporte les variations environnementales) des milieux ouverts, présente sur tous types de prairies, maigres à humides, et colonisant même les prairies para-tourbeuses du Morvan, d’où elle était absente autrefois ; ces milieux correspondaient à la niche du Fadet des tourbières, l’hôte d’origine, qui en a disparu progressivement. Compte tenu de sa longue période d’apparition, de son plurivoltinisme, et de sa placidité, c’est l’une des espèces de papillons que l’on peut observer le plus facilement dans les milieux ouverts, même s’il n’est jamais abondant, et parfois jusque dans les zones urbaines anthropisées (stades, parcs, jardins…).

Reproduction

Espèce plurivoltine, les trois générations se chevauchent partiellement dans l’année : printemps, été, automne. Les papillons vernaux apparaissent en principe début mai.

Régime alimentaire

Les adultes se nourrissent principalement du nectar des fleurs, les chenilles dévorent les plantes hôtes.

Relation avec l’homme

Ce papillon n’est pas menacé, hormis par l’urbanisme et la mise en culture. La conservation de cette espèce n’implique pas la mise en œuvre de mesures particulières, sauf dans les zones de grandes cultures où la gestion raisonnée des bords de parcelles cultivées reste à envisager.

Réseau trophique

Les papillons sont les proies de nombreux insectivores, ils peuvent être consommés par d’autres insectes et des oiseaux par exemple.

Répartition géographique

Le Fadet commun, espèce banale, compte parmi les papillons de jour le plus souvent observés en Bourgogne et en Franche-Comté. Cette espèce eurasiatique est présente partout dans ces régions, jusqu’à l’altitude maximale de 1 280 m (Jura : Lajoux, forêt du Massacre).

Photothèque Fadet commun (Le)
Fadet commun (Coenonympha pamphilus)
Ajouter un média
Bibliographie Fadet commun (Le)

SIRUGUE D. & GOURLIN B. (coord.), 2016, La faune sauvage de Côte-d'Or, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 14 : 488

DUTREIX C., 2013, Papillons diurnes et nocturnes de Bourgogne, Ouvrage, L'escargot savant : 368p.

ESSAYAN R., Dimanche 20 juillet 2014, Ça papillonne dans nos régions, Article de presse, Bien Public, Journal de Saône-et-Loire et Journal du Centre : 1

ESSAYAN R., Dimanche 29 mars 2015, Ça papillonne..., Article de presse, Bien Public, Journal de Saône-et-Loire et Journal du Centre : 1

ESSAYAN R., JUGAN D., MORA F. & RUFFONI A. (coord.), 2013, Coenonympha pamphilus (Linnaeus, 1758) - le Fadet commun, Ouvrage, in Atlas des papillons de jour de Bourgogne et de Franche-Comté (Rhopalocères et Zygènes), Bourgogne-Nature, Hors-série 13 : 398-399

ESSAYAN R. & JUGAN D., 2007, Le projet de cartographie des Rhopalocères et Zygènes de Bourgogne et Franche-Comté (Lepidoptera), Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 5 : 27-29

ESSAYAN R. & RUFFONI A., 2012, Constitution d’une liste rouge des papillons de jour de Bourgogne (Rhopalocera & Zygaenidae), Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 16 : 94-109

LAFRANCHIS T., 2000, Les papillons de jour de France, Belgique et Luxembourg et leurs chenilles, Ouvrage, Coll. Parthénope, Biotope édit., Mèze (France) : 448p.

LAFRANCHIS T., JUTZELER D., GUILLOSSON J-Y., KAN P.&B., 2015, La Vie des Papillons. Ecologie, Biologie et Comportement des Rhopalocères de France., Ouvrage, Ed Diatheo : 751p.

SIRUGUE D. (coord.), 2008, Le Morvan, inventaire des paysages et du patrimoine naturel : Les Papillons, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, Hors-série 6 : 198-199