Decticelle des bruyères

Metrioptera brachyptera (Linnaeus, 1761)

Classification

  • ClasseInsectes
  • OrdreOrthoptera
  • FamilleTettigoniidae
  • GenreMetrioptera
  • Espècebrachyptera
  • Nom scientifiqueMetrioptera brachyptera
Données de l'espèce

Cartes, phénologie, nombre de données, etc...

Carte de l'espèce

  • Observations communales (toute période confondue)
  • Blanc : aucune observation signalée
  • Bleu : observations validées
  • Gris : observations en cours de validation
  • Rouge : vos observations
Morphologie

Taille : jusqu’à 20mm

La Decticelle des bruyères est une sauterelle de couleur générale mêlant du brun sombre et du vert. Ses ailes sont très réduites, d’où son nom « brachyptera » (du grec brachy- « court » et -ptère « aile »), elles se résument à deux élytres verts et ovales. Ses longues antennes et ses longues pattes arrière permettent de la différencier des criquets. La présence d’une large ligne sombre sur les pattes arrière est un critère qui permet de la distinguer des autres decticelles.

Habitat

L’espèce fréquente principalement les landes à callune, les prairies humides et les tourbières. Localement, en Bourgogne, elle se retrouve sur des pelouses sèches et des talus routiers bien exposés.

Période d’apparition

La Decticelle des bruyères est adulte à partir du mois de juillet jusqu’en octobre. En Bourgogne les seules mentions de l’espèce ont été faîtes au mois d’août. Elle est active plutôt de jour, où elle reste dans la végétation herbacée. Sa stridulation, émise par temps chaud et ensoleillé est à peine audible pour l’oreille humaine.

Régime alimentaire

L’espèce se nourrit de petits insectes. Elle peut aussi consommer des végétaux de manière occasionnelle.

Relation avec l’Homme

Les populations de Decticelle des bruyères ont globalement régressées à cause de la destruction de leurs habitats par l’intensification des pratiques agricoles, mais aussi en raison du changement climatique.

Réseau trophique

Comme la plupart des orthoptères, la Decticelle des bruyères figure au menu d’un grand nombre d’espèces insectivores. Elle peut être consommée par des araignées ou des oiseaux par exemple.

Répartition géographique

D’affinité nordique et montagnarde, l’espèce se retrouve plus aisément dans les zones montagneuses de l’est de la France. En Bourgogne, l’espèce est très rare et menacée d’extinction. Les seules stations connues se situent en Côte-d’Or, et plus précisément dans le nord du Châtillonnais.

Ajouter un média
Bibliographie Decticelle des bruyères

SIRUGUE D. & GOURLIN B. (coord.), 2016, La faune sauvage de Côte-d'Or, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 14 : 488

BARDET O., 2007, Premier état de l'inventaire des Orthoptères en Bourgogne, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 5 : 139-149

BARDET O., 2002, Orthoptères en Bourgogne-Morvan. Cahier spécial, supplément au n°182, Bulletin d'Association, Bulletin de la Société d’histoire naturelle d’Autun : 52 p.

BAUR, B., BAUR, H., ROESTI, C., ROESTI, D. & THORENS P., 2006, Sauterelles, Grillons et Criquets de Suisse, Ouvrage, Ed Haupt, Berne : 352 p.

BELLMANN, H. & LUQUET G., 2009, Guide des Sauterelles, Grillons et Criquets d'Europe occidentale, Ouvrage, Ed Delachaux & Niestlé : 383 p.

DEHONDT, F., MORA, F. & l'OPIE Franche-Comté, 2013, Atlas des sauterelles, grillons et criquets de Franche-Comté, illustrations commentées du peuple chantant de l'herbe, Ouvrage, Ed Naturalia publication : 191p.