Cordulégastre bidenté

Cordulegaster bidentata Selys, 1843

Classification

  • ClasseInsectes
  • OrdreOdonata
  • FamilleCordulegastridae
  • GenreCordulegaster
  • Espècebidentata
  • Nom scientifiqueCordulegaster bidentata
Données de l'espèce

Cartes, phénologie, nombre de données, etc...

Carte de l'espèce

  • Observations communales (toute période confondue)
  • Blanc : aucune observation signalée
  • Bleu : observations validées
  • Gris : observations en cours de validation
  • Rouge : vos observations

Taille de l'adulte : 69-83 mm
Longueur de l'aile postérieure : 41-50 mm

Classification

Classe : Insectes
Ordre : Odonates
Sous-ordre : Anisoptères
Famille : Cordulegastridés
Genre : Cordulegaster
Espèce : bidentata
Nom scientifique : Cordulegaster bidentata

Morphologie

Le Cordulégastre bidenté est un anisoptère de couleur jaune et noire avec des yeux verts se touchant en un point. Assez ressemblante au Cordulégastre annelé, l'espèce en question s'en distingue essentiellement par la présence d'un seul doublet de taches jaunes sur les cinq derniers segments abdominaux. Les appendices anaux du mâle et la coloration des trois premiers segments abdominaux sont aussi caractéristiques. Les exuvies et le dernier stade larvaire sont trapus. L'espèce se distingue par l'absence d'épines latérales sur les huitièmes et neuvièmes segments abdominaux.

Habitat

Les larves se développent dans les sources, ruisseaux, suintements et marais de pente des secteurs vallonnés. Elles sont présentes dans les secteurs à faible lame d'eau et courant peu turbulent ; dans les zones de source où le niveau d’eau peut fortement se réduire, la larve s'enfouit dans le substrat (si granulométrie fine). Dans les cours d'eau, les larves peuvent être observées au niveau des fosses de dissipation à l'aval de petites chutes d'eau. Si le contexte paysager peut être tourbeux ou tufeux, les secteurs les plus souvent occupés sont les milieux forestiers. Les individus fréquentent souvent les secteurs de lisière pour chasser ; en cas de dispersion, les individus peuvent être observés dans d'autres types de milieux que ceux précédemment mentionnés.

Reproduction et cycle de développement

Les larves se développent très lentement, soit en 4 ou 5 ans. Les émergences se déroulant de fin avril à juin, les adultes sont observables de fin avril à fin août avec un pic en juin ; les individus adultes sont très discrets. Les accouplements ont lieu pendant la majeure partie de la période de vol. Les femelles pondent en injectant leurs œufs dans le substrat du fond du milieu aquatique ; elles sont généralement activent par temps couvert ou tôt le matin/tard le soir.

Régime alimentaire

La larve s'enfouit superficiellement, pouvant laisser sa tête dépasser pour pratiquer la chasse à l'affût. Comme la plupart des autres anisoptères, l'espèce se nourrit d'invertébrés. Les adultes sont aussi carnassiers : ils se nourrissent d'insectes volants de petite taille qu'ils consomment posés ou en vol.

Relation avec l’homme

Le Cordulégastre bidenté ne bénéficie d’aucun statut de protection mais est considéré comme quasi-menacé en Bourgogne.

Réseau trophique

La prédation de l'espèce au niveau larvaire est vraisemblablement assez réduite, car les principaux prédateurs potentiels (poissons) sont généralement peu présents dans ses milieux de vie. Les stades émergents et immatures sont davantage vulnérables ; le cortège de prédateurs est assez large. Les adultes, quant à eux, entrent dans l'alimentation de certains oiseaux et éventuellement araignées.

Répartition géographique

Le Cordulégastre bidenté est rare en Bourgogne ; la Côte-d'Or est le département présentant la plus grande partie des populations connues. Les populations du plateau de Langres sont parmi les plus importantes de France notamment en secteur non montagnard. Dans le département, les stations connues sont réparties entre la Montagne châtillonnaise, l'arrière Côte Dijonnaise et le secteur situé à l'intervalle entre le Plateau châtillonnais et l'Auxois.

Photothèque Cordulégastre bidenté
Cordulégastre bidenté (Cordulegaster bidentata)
Cordulégastre bidenté (Cordulegaster bidentata)
Cordulégastre bidenté (Cordulegaster bidentata)
Ajouter un média
Bibliographie Cordulégastre bidenté

SIRUGUE D. & GOURLIN B. (coord.), 2016, La faune sauvage de Côte-d'Or, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 14 : 488

AGUILAR (D’) J., DOMMANGET J. L., 1985, Guide des Libellules d’Europe et d’Afrique du Nord, Ouvrage, Delachaux et Niestlé, Paris et Lausanne : 341 pp.

DIJKSTRA K. D. B., 2007, Guide des libellules de France et d’Europe, Ouvrage, Delachaux et Niestlé, Paris : 320 pp.

DOUCET G., 2011, Clé de détermination des exuvies des Odonates de France, Document technique, Société française d’odonatologie : 64p.

DURANEL G. & RUFFONI A., Vendredi 5 août 2011, Un plan d’action au secours des demoiselles, Article de presse, Bien Public, Journal de Saône-et-Loire et Journal du Centre : 1

GRAND D., 2009, Les Libellules et le réchauffement climatique, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 9 : 124-133

GRAND D., BOUDOT J.P., 2006, Les Libellules de France, Belgique et Luxembourg, Ouvrage, Biotope, Mèze, (Collection Parthénope) : 480 pp.

Groupe Odonates Bourgogne, RUFFONI A. (coord.), 2014, Atlas préliminaire des odonates de Bourgogne (Odonata). Version 2014, Rapport, Société d’histoire naturelle d’Autun, Société française d’Odonatologie : 43 p. + annexes

RUFFONI A., Dimanche 12 juillet 2015, Demoiselles recherchent appartement, Article de presse, Bien Public, Journal de Saône-et-Loire et Journal du Centre : 1

RUFFONI A., Dimanche 27 avril 2014, Libellules, belles demoiselles de l’air, Article de presse, Bien Public, Journal de Saône-et-Loire et Journal du Centre : 1

RUFFONI A., 2011, Nouvelles stations pour Oxygastra curtisii et Cordulegastrer bidentata, Odonates rares en Bourgogne, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 13 : 63-64

RUFFONI A. & MAGNIN D., 2012, L’atlas des odonates de Bourgogne, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 16 : 24-41

VARANGUIN N., 2005, Avancées sur la connaissance de la répartition du Cordulégastre bidenté (Cordulegaster bidentata) en Côte d’Or, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 1 : 73

VARANGUIN N. & SIRUGUE D., 2007, Inventaires des odonates patrimoniaux en Bourgogne, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 5 : 66-80

VARANGUIN N. & SIRUGUE D., 2003, Les Odonates, Bulletin d'Association, Feuille de Neomys, Société d’histoire naturelle d’Autun, 7 : 14-15