PDA

Voir la version complète : route entre Champlitte (70), Fontaine-Francaise (côte d'or) et Lux! MORT D'AMPHIBIENS



mélodie
06/10/2013, 01h47
Bonjour à tous,



je ne sais pas si on pourra me donner une réponse, ou si quelqu'un peut agir! mais je me dois de poser la question!


je fais souvent des allers-retours Champlitte (dans le 70) et Dijon et c'est la première fois que je vois ce phénomène:

lorsqu'il pleut j'ai pu remarquer entre Champlitte et Lux(21) pas loin de Fontaine Francaise, que des grenouilles ou ne sais-je quels amphibiens se manifestent sur la route!! j'ai été surprise pas car en 5 ans voir même plus c'est la première fois que je vois ça!!

le problème : C'EST QUE DES DIZAINES SE FONT ÉCRASER!!!!!!!! comment AGIR ???? QUI prévenir????


je ne m'y connais pas trop en ce qui concerne la protection de la faune c'est pour cela que je suis venue sur ce site.


en espérant avoir des réponses mais surtout des SOLUTIONS!!

MERCI

Gaetan
10/10/2013, 11h25
Bonjour.
Ce phénomène est malheureusement récurent sur nos routes. Les amphibiens rejoignent les milieux aquatiques pour se reproduire et lorsqu'une route se trouve sur leur passage, ils ne font pas le poids face aux voitures. C'est en début de saison, lorsqu'ils quittent leurs quartiers d'hiver, que le nombre d'amphibiens traversant la route est le plus important (concentré sur une courte période de temps). Certains sites en Bourgogne font état de plusieurs milliers d'amphibiens. En fin de saison, ces migrations sont plus diffuses dans le temps, donc moins visibles.

Il y a plusieurs étangs au niveau de Fontaine Française, qui sont donc surement utilisés par les amphibiens pour leur reproduction. Il y a déjà quelques données de Crapaud commun écrasés en 2011 dans ce secteur au sein de la base de données régional, la Bourgogne Base Fauna.

Plusieurs actions ont été mises en place en Bourgogne par différentes structures en 2013 (et certaines depuis plusieurs années). La mise en place d'une action de sauvetage est quelque chose de relativement lourds (moyens humains, matériel...), et le site doit représenter un enjeu assez important pour justifier cela. Vous retrouverez différentes informations sur cette page (http://www.bourgogne-nature.fr/fr/sos-amphibiens_162.html).

Ce qui peut être fait dans un 1er temps, c'est de réaliser un constat plus précis en début d'année prochaine, lors des migrations prénuptiales des amphibiens (février-mars) : espèces concernées, nombre d'individu, portion de route concerné, description du site de reproduction, etc... Nous pourrons reprendre contact à cette période et nous retrouver sur place si cela vous intéresse.

Merci pour votre intérêt porté à nos chers amphibiens.
Bonne journée.